21
Juil

Bracelet Rainbow Loom : pas sans danger !


Très tendances cet été, les bracelets élastiques colorés Rainbow Loom ont été responsables d'accidents chez des enfants.

Vous n’avez pas pu les rater. S’affichant aux poignets des plus jeunes comme des moins jeunes, les Rainbow Loom (en anglais "rainbow" veut dire "arc-en-ciel" et "loom" se traduit par "tisser") font un carton depuis quelques mois. Ces bracelets élastiques colorés sont à réaliser soi-même, grâce à une sorte de grille en plastique. Mais si l’emballage précise que le dispositif est destiné aux enfants de huit ans et plus, des incidents ont été rapportés.

Dangereux pour la circulation notamment

En Angleterre, le jeune Brandon a bien failli perdre deux doigts en fabriquant son bracelet, relatait récemment le DailyMail. Le garçon de huit ans s’était endormi sur son métier à tisser, plusieurs élastiques enroulés autour des doigts. Lorsque son père l’a retrouvé ainsi en rentrant du travail, les doigts de l’enfant étaient presque noirs. Heureusement, les choses sont rentrées dans l’ordre pour le garçon.

Un autre petit Britannique a aussi été victime de ces bracelets à la mode. Alors qu’il réalisait un Rainbow Loom avec son frère, Kyle, 7 ans, a reçu un des élastiques dans l’œil. Résultat ? Un caillot de sang s’est formé et le jeune garçon a perdu l’usage de son œil. Le DailyMail affirme que l’enfant devrait être opéré prochainement afin de recouvrir la vue, sans certitude toutefois.

Si ces bracelets présentent peu de risques en eux-mêmes, les élastiques qu’ils nécessitent doivent être maniés avec prudence. "Il y a toujours un danger lorsque ce genre de choses est à portée des enfants, précise Oreste Battisti, pédiatre au CHU de Liège, dans un reportage pour RTL.be. Le premier risque se situe au niveau de la circulation. Si un objet garrotte un doigt ou une main pendant une demi-heure, les tissus peuvent se nécroser." Prudence donc.

Lundi 21 Juillet 2014 à 12h08 àh
Lundi 21 Juillet 2014 à 12h08 àh

Comments are closed.