13
Août

Echographie clinique.




Qu'on le veuille ou non, la révolution de l'échographie clinique est en marche !

Depuis son apparition, à la fin des années 80, dans les services d'urgences Nord Américains, l’échographie s’est imposée comme un indispensable prolongement de l'examen clinique, avec la bénédiction de toutes les sociétés savantes concernées (1) (2). Une nouvelle série d'articles parus cette été dans la revue “Le médecin du Québec” fait le point sur ses nombreuses applications, et il est clair que la plupart des spécialités médicales y trouveront a terme une utilité.

En France les choses ont évolué de façon plus lente. Malgré l’élan donné par le PREP du professeur Bourgeois dans les années 90, il a fallu attendre près de 20 ans pour la voir se généraliser vraiment et acquérir enfin une reconnaissance universitaire. Aujourd’hui, les services d’urgences et les SMUR sont de mieux en mieux équipés (3), et la quasi totalité des nouveaux candidats au DESC-MU valident le diplôme interuniversitaire d’échographie appliquée à l’urgence (DIU-EAU).

En ville plusieurs expériences récentes s’y sont intéressées, que ce soit en cabinet de médecine générale, ou en même en visite à domicile dans le cadre de la permanence de soins, et si la pratique reste encore anecdotique, le taux d’équipement des praticiens devrait augmenter de façon constante avec la miniaturisation et la baisse de prix des appareils.

Le principal problème reste celui de la formation :

A coté d’un DIU d’échographie générale long et clairement orienté vers l’imagerie traditionnelle, il n’existe que des formations courtes, qui ont largement fait la preuve de leur efficacité (4) (5) tant qu’elles se limitent à des objectifs cliniques très ciblés. Ces formations dispensées par le CFFE, Winfocus, ou le CEURF sont une base intéressante, mais certainement  insuffisante pour acquérir toute l'expérience nécessaire, et surtout pour la conserver au fil du temps.
L’avenir passera certainement par un apprentissage généralisé dès le 2ème cycle des études médicales (comme cela commence à se faire aux USA), mais le chemin à parcourir en France sera encore long.

Dans le monde anglo saxon, la blogosphère est entrain de prendre un place décisive pour la diffusion des connaissances: sous la bannière FOAMed (Free Open Acces Medical Education) on voit fleurir de nombreuses initiatives de partage de ressources, de cas cliniques,  de cours, de vidéos, ou d’articles commentés. La plupart des départements d’ultrasons d’urgence des universités américaines possèdent leur propre compte twitter qu’ils alimentent au gré de leurs actualités, case reports ou publications. Plusieurs dizaines de post consacrés au point of care ultrasound sont ainsi relevés chaque jour sur les blogs et autres réseaux sociaux. Certaines “stars” du milieu comme Mike Mallin et Matthew Dawson (ultrasound podcast), ou Mike Stone (bedsideultrasound) peuvent ainsi atteindre plusieurs milliers de follower.

En dehors de quelques initiatives Québécoises, il manque encore cruellement au monde Francophone un vrai réseau de ce type qui par le partage de connaissances, d’expériences, de lectures ... accompagnera ce qui s’annonce comme une des principales révolutions de la pratique médicale du 21ème siècle.
Ce blog aimerait en être une des premières pierres !




(1) Scalea TM, Rodriguez A, Chiu WC et coll. Focused Assessment with Sonography for Trauma (FAST): results from an international consensus conference. J Trauma Acute Care Surg 1999 ; 46 (3) : 466-72
(2) Steele R, McNaughton T, McConahy M et coll. Emergency department targeted ultrasound: 2006 update. CJEM 2006 ; 8 (3) : 170-1.
(3) Hansel H, Bobbia X, Genre Grandpierre R, Claret PG, Moreau A, Pommet S, Lefrant JY, De la Coussaye JE. Etats des lieux sur la disponibilité, la formation, et les applications de l’échographie par les médecins urgentistes dans les services d’accueil d’urgences en France en 2011. 6ème congrès de la SFMU 2012.
(4) Lapostolle F. et al Échographie en médecine d’urgence : Quel apprentissage ?. Congrès Urgences 2013.
(5) Newton G. et al. Feasibility and accuracy of point-of-care pocket-size ultrasonography performed by medical students. BMC Medical Education 2014, 14:156

Étiquettes :

Comments are closed.