17
Oct

Mieux cerner le risque cardiovasculaire grâce au dosage de l’hormone de croissance ultrasensible


Un excès ou une déficience pathologique en hormone de croissance sont associés à une augmentation de la mortalité cardiovasculaire. Ainsi, l’hypopituitarisme de l’adulte s’accompagne d’un excès de mortalité cardiovasculaire et cérébro-vasculaire. Cela n’est pas pour étonner dans la mesure où la déficience en hormone de croissance est associée à un profil de risque cardiovasculaire défavorable avec notamment un LDL-C (low-density lipoprotein cholesterol) et un indice de [...]

Comments are closed.