08
Juil

Où l’étude de la morphologie des calculs phosphocalciques conduit au diagnostic d’acidose tubulaire rénale


La lithiase rénale touche 10 % de la population des pays occidentaux et reconnaît des causes multiples (erreurs diététiques, infection urinaire, troubles métaboliques génétiques, etc.). Plus de 90 % de ces calculs sont calciques, et surtout oxaliques. Mais dans 10 à 15 % des cas, il s’agit de calculs phosphocalciques, reconnaissant comme étiologies l’infection, l’hypercalciurie, l’hyperparathyroïdie, l’hyper-alcalinité des urines. L’analyse morphologique de tels calculs sous [...]

Comments are closed.